C'est super!

Archive for the ‘Langue française’ Category

Segurar vela

Posted on: 03/02/2016

Lepetitjournal.com vous fait découvrir chaque semaine de nouvelles expressions employées au Brésil. De quoi améliorer son portugais tout en se divertissant ! Cette semaine : « Segurar a vela ».

« Segurar a vela » ou « segurar vela » veut dire en français « tenir la chandelle ». Comme en France, cette expression doit être prise à la lettre pour ce qui est de son origine : autrefois, les serviteurs tenaient des chandeliers, le dos tourné, afin d’éclairer les ébats amoureux de leurs maîtres aristocrates.

Le sens de cette expression peut avoir rejoint aujourd’hui le sens opposé, signifiant la présence d’une troisième personne qui empêche justement un couple de mieux se connaître, tout comme il peut aussi être, a contrario, très désagréable pour cette troisième personne de « tenir la chandelle » d’un couple qui ne fait que se câliner…

Exemples
« Não quero sair com vocês, vou segurar vela ! » qui se traduirait en français par « Je ne veux pas sortir avec vous deux, je vais tenir la chandelle ! »

« Roberto é um chato, sempre segura vela ! » qui se traduirait en français par « Roberto est ennuyant, il tient toujours la chandelle ! »

Cristina CORREA (www.lepetitjournal.com – Brésil) mercredi 6 janvier 2016

Publicités

Vous vous appuyez sur les nouvelles technologies pour faire vos cours ? Souvent, lorsqu’on commence à surfer sur internet, on perd du temps, mais le billet de cette semaine va vous aider à trouver des idées d’activités à mettre en place en classe grâce à une sélection de sites et de ressources internet pour les professeurs de français utiles.

Piochez des idées sur :

  • Le webpédagogique : une communauté éducative francophone. Vous y trouverez des kits pédagogiques avec des activités, des manuels numériques, des blogs, le Petit journal des profs avec des articles très intéressants.
  • Bonjour de France : un site extra avec des activités classées par niveau, des fiches pédagogiques, des jeux, etc.
  • TV5 Monde : le site incontournable pour travailler des vidéos en classe de FLE. Regardez des émissions avec vos élèves, imprimez les fiches d’exploitation. La section 7 jours sur la planète vous propose des documentaires et reportages télévisés selon le niveau de vos apprenants.
  • Le Point du FLE : un annuaire du français langue étrangère (FLE) dont l’objectif est de faciliter l’accès aux meilleures ressources de français langue étrangère. Sélectionnez les activités dont vous avez besoin : grammaire, vocabulaire, compréhension orale, etc. Un site très utile pour que vos élèves révisent et s’entrainent avant un contrôle par exemple.
  • Dis-moi dix mots : un site pour travailler le vocabulaire, à partir des mots et plus précisément des 10 mots de la francophonie choisis chaque année. Vous trouverez des vidéos animées, vous aurez la possibilité de participer avec vos élèves, à des concours d’écriture de chant, de poésie. Un site très riche pour apprendre en s’amusant.
  • Le café pédagogique : pour être au courant de toute l’activité pédagogique et les nouvelles tendances dans le domaine de l’enseignement. Inscrivez-vous, vous recevrez les dernières infos, vous pourrez même réagir sur les forums.
  • Éduthèque : un portail qui offre aux enseignants des ressources pédagogiques, culturelles et scientifiques. Arte, met à disposition sur ce site, des vidéos pour un usage pédagogique. Dans le cadre d’une activité pluridisciplinaire, vous y trouverez votre bonheur !
  • FLEFilms français : un site très utile pour regarder des films sous-titrés en français. En cette fin de trimestre et d’année, cela peut vous servir ! Vous pouvez les regarder en ligne ou bien les télécharger.
  • RFI Langue française : travaillez la compréhension orale en classe à partir d’enregistrements audios. Consultez le journal en français facile, le fait du jour, les mots de l’actualité.
  • Quizbizz : un site pour créer des quiz en ligne. Je vous conseille vivement d’exploiter cette option. Vos élèves peuvent réaliser le quiz chez eux ou en salle informatique, individuellement ou en groupe. Cet exercice peut servir d’autoévaluation, avant de commencer une unité par exemple ou servir de révision juste avant un contrôle.

Source: Fandefle.com

 

Invitée dans l’émission de Stephen Colbert The Late Show ce mercredi, l’actrice a participé à un sketch pour prouver à quel point la langue française est plus fleurie que l’anglais.

petitemalade@s5_BD-2

 

 

Quer aprender mais sobre essa língua incrível que é o francês? Dá uma olhadinha aqui no Frantastique! Curso de francês online com muito bom-humor!

email

Vous envoyez 33 e-mails par jour dans le cadre du travail, selon une étude de 2010 du cabinet Radicati. Autant d’occasions de se demander avant de cliquer sur le bouton « envoyer » : comment rester crédible, courtois et obtenir une réponse ?

Récemment, la newsletter Brief.me citait la position radicale d’une journaliste américaine, Rebecca Greenfield : inutile de glisser une formule de politesse, l’e-mail se termine sans un au revoir, comme lors d’une conversation intantanée.

Impossible pour Sylvie Azoulay-Bismuth, consultante, formatrice et auteur du livre « Être un pro de l’e-mail » (Editions Eyrolles). Il faut glisser une formule à la fin du message. Mais pas n’importe laquelle.

Voici les 10 choses à éviter : 

1)Les phrases cavalières

« Vous remerciant par avance pour votre réponse ». « Merci de me faire parvenir le devis »… Ces phrases traduisent un ordre et pas une demande.

Privilégiez plutôt : « avec mes remerciements », « je vous en remercie », ou, si la réponse arrive après plusieurs échanges de mails, un simple « Merci. »

2)Les formules bateaux

« Restant à votre disposition pour toute information complémentaire ». Des phrases tellement attendues que plus personne ne les lit. 

3)Les phrases inutiles

« Bonne réception » n’apporte rien non plus. Nous ne sommes plus au temps des pigeons voyageurs. Aujourd’hui, il y a peu de chances que la personne n’ait pas reçu l’ e-mail. C’est l’une des dernières phrases que le lecteur voit. Ne gaspillez pas d’espace pour ne rien dire.

4)Le verbe « espérer »

« Espérant avoir une réponse sur cette commande ». L’espoir, ce n’est pas très professionnel. Il vaut mieux opter pour le verbe « souhaiter ».

5)Les formules négatives

« N’hésitez pas à me contacter ». Il faut penser à l’impact des formules sur le lecteur. Il y a une négation et un verbe à connotation négative.

Inconsciemment , le lecteur risque d’avoir l’impression que vous n’avez pas très envie de lui répondre. Même constat pour « nous ne manquerons pas de vous recontacter ». Par contre, « Sachez que vous pouvez nous contacter » ou encore « Nous vous invitons à nous contacter » fonctionnent bien.

6)Les abréviations 

Oubliez le « CDLT » pour cordialement ou « SLT » pour salutations. Des abréviations discourtoises qui peuvent être très mal prises. A l’oral, on peut se rattraper.

A l’écrit, c’est plus compliqué. Même s’il reste moins formel que la lettre, l’e-mail reste un message écrit dont on garde une trace.

« Nous vous serions reconnaissants de répondre le plus rapidement possible ». Cette phrase laisse le lecteur dans le doute.

Doit-il répondre dans la journée, dans la semaine, dans le mois ? Fixez des échéances précises. Par exemple, « Veuillez me donner une réponse idéalement avant le 25 juin ». Cela peut être vu comme pressant mais parfois c’est nécessaire pour une commande, un devis… 

7)Le « respectueusement » hypocrite

Rien ne sert de se fendre d’un « respectueusement », si on ne respecte pas la personne contactée. Les mots ont un poids. Il faut essayer de les utiliser à bon escient.

8)Le « Cordialement » à toutes les sauces 

« Cordialement » d’accord ! Mais pas à tout bout de champ. Si vos relations avec la personnes sont bonnes préférez « Cordiales salutations », « Bien sincèrement », « Bien courtoisement ».

Pour un directeur, « Recevez mes sincères salutations » ou plus simplement « Sincères salutations » conviennent.

Sans le désuet « je vous prie d’agréer… ». La formule choisie doit surtout refléter le ton de l’email. Si vous n’êtes pas content, optez pour un très sec « Salutations distinguées ». 

9)Les formules farfelues 

« Sportivement », « Artistiquement », conviennent dans certains contextes mais il ne faut pas que cela soit déplacé.

Quand un employé d’EDF signe « électriquement » par exemple. Il ne s’agit pas de faire rire le lecteur et de perdre toute crédibilité. On ne sait pas dans quel état d’esprit il se trouve à la lecture du mail.

10)Le gros placard plein de couleurs en guise de signature

Rester simple dans sa signature. Mettre son nom, la société pour laquelle on travaille, sa fonction et ses coordonnées. Quand il y a trop d’éléments, trop de couleurs, trop de dessins, cela devient illisible.

Propos recueillis par Angèle Guicharnaud

Source: Nouvel Obs

 

avec_ceci-v4-2

 

Quer aprender mais sobre essa língua incrível que é o francês? Dá uma olhadinha aqui no Frantastique! Curso de francês online com muito bom-humor!

C’est Super em parceria com Frantastique preparou um super presente de Natal pra você: 1 mes de aulas gátis de francês basta clicar aqui:

 

1MesGratis-Frantastique

 

Aprenda francês diariamente com um e-mail, uma história e uma correção personalizada. Em cada lição, acompanhe as aventuras de Victor Hugo enquanto ele explora o universo francófono. As aulas são engraçadas, práticas e envolvem uma ampla variedade de sotaques.

wordpress hit counter
Follow C'est super! on WordPress.com
Follow C'est super! on WordPress.com
Publicités