C'est super!

Fautes de français

Posted on: 09/05/2016

Parfois pire qu’une rencontre de supporters PSG/OM, il y a le fracas que font les gladiateurs de la langue française : ceux prêts à s’empoigner pour un mot dit de travers, pour des croyances irréconciliables.  

Des fois VS parfois, amener VS apporter : qui a raison, qui a tort ? Place au combat !

Amener VS apporter

giphy-17

« Je t’amène quoi ce soir ? » rencontre souvent un sourire carnassier chez son interlocuteur, qui lui rétorquera, souvent agressivement « Tu peux APPORTER du vin, si cela te chante »

Le duel : « Apporter » remporte la bataille. On apporte quelque chose tandis qu’on amène (ou emmène ça marche aussi) un être doué de vie : vous pouvez amener votre chien par exemple, mais pas votre voiture.

Gratter VS démanger

giphy-18

« Ça me gratte » ou « ça me démange » ? Les puristes vous diront que techniquement, ça vous démange donc vous vous grattez. Mais 97% de la population française emploie le verbe gratter à la place de démanger.

Le duel : le petit opuscule de la démangeaison remporte la manche, même s’il doit souvent se sentir bien seul. Triste monde qui gratte . . .

Après qu’il a VS après qu’il ait

giphy-20

« Après qu’il a bu dans mon verre » vous fait bondir ? Mais enfin, vous n’avez jamais entendu parler du subjonctif ?

Le duel : si « avant que » appelle le subjonctif, il n’en est pas de même pour « après que », qui appelle l’indicatif. C’est donc « après qu’il a bu dans mon verre » la forme grammaticalement correcte. Mais ne vous évanouissez pas, le subjonctif est très utilisé aujourd’hui, plus doux à l’oreille : après la réforme de l’orthographe, bientôt celle de la grammaire ?

Par contre VS en revanche

giphy-21

Le sang et l’encre n’ont jamais cessé de couler depuis trois siècles pour ce malheureux « par contre » : qui mettra fin au débat ? L’expression mettait Voltaire dans une rage folle, « un langage de marchand » disait-il, si bien que son ami Littré (celui du dictionnaire) l’a condamnée lui aussi.

Le duel : deux teams et plusieurs siècles d’engueulades verbales. Stendhal, Proust, Gide Saint-Exupéry pour la vie sauve, Voltaire et Littré pour la mise à mort. Le débat n’est toujours pas clos, « cependant » il est recommandé de préférer « en revanche », « mais » ou bien sûr « cependant » chaque fois que c’est possible. On est bien avancés. Donc on va dire que chacun peut choisir son camp en son âme et conscience.

Parfois VS des fois

Aie aie aie, on imagine déjà le sang vous monter aux tempes ! L’humanité se divise en deux aujourd’hui : les farouches défenseurs du parfois qui sont prêts à se faire seppuku direct en entendant « des fois, il m’énerve ». Les autres, qui doivent s’en foutre un peu, et qui ne comprennent pas qu’on puisse se mettre dans des états pareils.

Le duel : on a demandé à nos experts aka L’Académie Française, et ils ont tranché. On ne peut pas dire « des fois », mais quelquefois, ou parfois.

Source: petitsfrenchies

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

wordpress hit counter
Follow C'est super! on WordPress.com

Instagram

💙❤️ Vive la France! 🇫🇷 J'adooooore Marseille! 💙 😂😂 😢🇫🇷😢 #nice #france #prayfornice
Follow C'est super! on WordPress.com
%d blogueurs aiment cette page :