C'est super!

Bahia / Trancoso, le nouveau Búzios!

Posted on: 14/02/2015

Trancoso se trouve à deux heures de Porto Seguro par la route. Perchée sur des promontoires naturels, cette petite station balnéaire chic, charme et mode, est renommée pour ses belles plages, ses rues pleines d’animation en haute saison, mais aussi ses complexes hôteliers haut de gamme.

Classé au 18e rang des destinations à visiter du New York Times, ce petit village égaré à 750 kilomètres de Salvador, sur la côte sud de l’Etat de Bahia, cultive jalousement sa réputation d’oasis secrète pour voyageurs riches et célèbres. Que viennent-ils chercher ? Le soleil, au beau fixe de septembre à mars, le luxe rare de s’isoler à l’ombre des cocotiers sans croiser l’objectif d’un paparazzi, et surtout la simplicité bohème d’un authentique village bahianais.

Ici, pas question d’exhiber sa dernière paire d’escarpins Zanotti, la tong Havaianas est la chaussure de rigueur… Une façon de mettre nativos (les natifs du lieu) et VIP sur un pied d’égalité. Les milliardaires viennent à Trancoso pour avoir l’air ordinaire.

Quadrado, la place “carte postale”
Moins carrée que rectangulaire, cette place a tout de la carte postale parfaite. C’est une grande esplanade juchée sur une falaise, déroulant son tapis d’herbes folles, bordée de maisonnettes acidulées jusqu’au perron d’une ravissante église, l’un des rares vestiges de la colonisation portugaise, dont la silhouette blanche se détache sur fond de bleu océan.

Désert au plus chaud de la journée, ce forum émerge de sa sieste en fin d’après-midi. Les nativos engagent une partie de football pieds nus, les lampions s’éclairent dans les manguiers, les échoppes d’artisanat font monter le volume de la bossa nova, et le parfum de la moqueca (plat mijoté bahianais à base de poisson) inonde les terrasses des restaurants.

La Praia do Espelho 
Du centre, il suffit de marcher moins de cinq minutes et de traverser une mangrove grouillante par un chemin de bois sur pilotis pour s’ouvrir la porte du paradis. Nativos, Coqueiros, Pedra Grande, Itapororoca. Sable blanc, blond ou roux. Eaux émeraude, turquoise ou indigo. Au pied d’une falaise ocre ou à l’ombre d’une jungle verdoyante.

Le collectionneur de plages est à Trancoso comme un amateur de costumes chez son tailleur préféré : il choisit sa taille et ses teintes sur mesure ! Et peut même aller jusqu’à s’offrir un modèle très haute couture : la Praia do Espelho. Il faut louer les services d’un chauffeur pour affronter les 27 kilomètres bringuebalant qui séparent Trancoso de cette plage féerique, classée parmi les dix plus belles du Brésil.

« Espelho » signifie miroir, et on comprend mieux la métaphore en découvrant ses eaux chaudes, calmes et transparentes, formant des piscines naturelles à marée basse. Du sable comme du sucre de canne, des cocotiers ébouriffés où l’on peut observer des aras aux plumes fluorescentes, une falaise blanche d’où ont dévalé de gros rochers d’argile aux formes sensuelles. Pas un seul trait de crayon ne manque à ce chef-d’oeuvre tropical.

Source: Panorama Brazil (www.lepetitjournal.com – Brésil)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

wordpress hit counter
Follow C'est super! on WordPress.com

Instagram

💙❤️ Vive la France! 🇫🇷 J'adooooore Marseille! 💙 😂😂 😢🇫🇷😢 #nice #france #prayfornice
Follow C'est super! on WordPress.com
%d blogueurs aiment cette page :