C'est super!

Coeur de Pirate, deuxième album Blonde

Posted on: 18/07/2012

La chanteuse canadienne Coeur de Pirate à Cannes le 23 janvier 2011.

La Québécoise s’est inspirée des « chanteuses intouchables des années 60 » et de ses peines de coeur pour son deuxième album, Blonde. 

Coeur de Pirate publie son deuxième album « Blonde » (Barclay/Universal), pour lequel la Québécoise s’est inspirée des « chanteuses intouchables des années 60 » et, comme tous les garçons et les filles de son âge, de ses peines de coeur. 

A 22 ans à peine, Béatrice Martin a déjà un joli succès derrière elle. Son premier album « Coeur de Pirate » (2009), collection de chansons pop-folk sur l’amour et la solitude, s’est vendu à 500.000 exemplaires en France. 

Signe de l’attachement du public à son égard, la jeune fille au sage minois et aux bras couverts de tatouage a raflé en 2010 en France la Victoire de la chanson de l’année décernée par les téléspectateurs pour son tube « Comme des enfants ». 

Après de tels débuts, Coeur de Pirate reconnaît que « la pression était assez présente » au moment d’entrer en studio pour enregistrer son deuxième album. « Je me suis dit: ‘Là, il y a des gens qui vont entendre mes problèmes, ce que je vais raconter, je vais le dire à tout le monde’. Mais, ça ne m’a pas arrêté pour autant d’être directe dans mes chansons », explique-t-elle, avouant que tous les titres qu’elle écrit et compose sont autobiographiques. 

Le titre « Blonde », qui désigne la « compagne », l' »amoureuse » au Québec, résume à lui seul le thème de l’album. 

« C’est juste la vie d’une fille vraiment compliquée, qui a des relations compliquées parce qu’elle vit dans un monde d’adultes et que du coup elle ne sait pas trop quoi faire », explique-t-elle. 

« Adieu », « Place de la République », « Golden Baby »… Sur les douze titres de « Blonde », Coeur de Pirate évoque déceptions et ruptures, tour à tour déterminée, désabusée ou perdue. 

Musicalement, Coeur de Pirate a élargi son spectre. Le pop-folk et le piano -son instrument de prédilection- se sont enrichis d’influences rock et jazzy, puisant dans les standards des années 50 et 60. 

« J’avais envie de faire quelque chose un peu intemporel, classique et pop en même temps », dit-elle, expliquant « écouter beaucoup de musique depuis (son) dernier disque ». 

On croise sur « Blonde » l’ombre de Françoise Hardy et de Sylvie Vartan. « J’ai voulu rendre hommage aux chanteuses qu’il y avait en France dans les années 60, à Nancy Sinatra », confirme Coeur de Pirate, qui s’intéresse de près à Lana del Rey, dernière sensation pop américaine qui puise elle aussi son inspiration dans les années 50. 

La jeune fille dit admirer la capacité des chanteuses de cette époque-là « à aborder des sujets assez tristes de façon ironique, joyeuse. Il n’y avait que les Français pour donner autant d’importance à la femme à ce moment-là. Il y avait une espèce de culte de la chanteuse, elles étaient intouchables. Aujourd’hui, le monde a changé, il y a plein d’idoles, trop. Mais c’est beau de voir qu’elle sont toujours là. »

Source: L’Express

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

wordpress hit counter
Follow C'est super! on WordPress.com
Follow C'est super! on WordPress.com
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :