C'est super!

Mais comment feront les Guignols et Stéphane Guillon sans Nicolas Sarkozy?

Posted on: 04/06/2012

Nicolas Sarkozy était leur fonds de commerce pendant cinq ans. Sa disparition de la scène politique peut-elle les inquiéter? 

« En tant qu’auteurs, on aurait préféré que Nicolas Sarkozy gagne l’élection présidentielle » confessaient Les Guignols mi-mai dans Corse Matin

Depuis le 6 mai, la marionnette de François Hollande cherche en effet sa voie dans l’émission satirique de Canal+. Pour l’instant, l’accroche comique repose sur un président en permanence soumis à sa compagne Valérie Trierweiler. Peut-elle perdurer? Comme l’imagine un lecteur de Corse Matin, il n’est pas impossible que les Guignols continuent à utiliser Nicolas Sarkozy « sur un autre registre comme ils l’ont fait pour Chirac très présent cinq ans après. Pour Hollande il va falloir qu’ils trouvent un autre rôle que celui du loser hésitant… »

En 2007, la même question se posait effectivement à propos de la marionnette de Jacques Chirac, mégastar de l’émission, que l’on a finalement souvent revue pendant le quiquennat de Nicolas Sarkozy.

Faire rire avec François Hollande? « C’est moins évident qu’avec Nicolas Sarkozy. On avait d’ailleurs déjà eu le même raisonnement en 2007 avec Ségolène Royal où l’on s’était dit que si elle passait, on allait galérer! D’ailleurs, pour nous, Ségolène Royal a été un raté stratosphérique. Pas la bonne voix, pas la bonne marionnette, pas les bonnes vannes… Ça a été un calvaire! » expliquent Les Guignols de l’info. 

Alors que se pose la question de l’avenir de l’ancien président de la République, les auteurs des Guignols ont « déjà décidé que Nicolas Sarkozy allait se représenter en 2017 donc forcément on va le réutiliser! » 

Et Stéphane Guillon?

Hollande, ça va être ma nouvelle victime. 

Si l’humoriste s’attaquait aussi à la gauche via ses sketches ciblant Dominique Strauss-Kahn ou Arnaud Montebourg, Nicolas Sarkozy et le gouvernement Fillon étaient une véritable poule aux oeufs d’or pendant cinq ans. Stéphane Guillon s’inquiétait donc justement dans Marianne 2 et relatait au journal un échange avec son psy: « Si Sarkozy perd, vous allez avoir un moment vraiment dépressif. Venez lundi matin mais soyez à l’heure, j’ai Didier Porte juste après vous! Mais rassurez-vous, dès septembre la gauche va faire tellement de conneries vous serez à nouveau débordé. »? Et l’humoriste d’ajouter: « On va passer d’Al Pacino dansScarface à Oui-Oui fait de la politique. » 

Dès le 6 mai, soir de la victoire de François Hollande, Stéphane Guillon confiait à Libération. « Il faut que je retrouve un boulot, Hollande ça va être ma nouvelle victime, j’a commencé à travailler mon imitation. Ce n’est pas encore au point. » 

Source: L’Express

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

wordpress hit counter
Follow C'est super! on WordPress.com
Follow C'est super! on WordPress.com
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :