C'est super!

Juliette Binoche – La vie d’une autre

Posted on: 15/02/2012

Juliette Binoche est l’héroïne du premier film de Sylvie Testud La vie d’une autre (en salles aujourd’hui). Aux côtés de Mathieu Kassovitz, elle campe une femme amoureuse projetée dans le temps, 15 ans plus tard…

Actrice oscarisée, Juliette Binoche se laisse aller sous la direction d’une actrice césarisée, Sylvie Testud, devenue réalisatrice. Dans l’adaptation du roman de Frédérique Deghelt, La vie d’une autre, elle interprète Marie, 25 ans. Après une première nuit d’amour avec Paul (Mathieu Kassovitz), elle se réveille quinze années plus tard. La voilà businesswoman mondialement connue, mariée (avec le même Paul), avec un enfant – Adam – et des domestiques, vivant dans un sublime appartement donnant sur la Tour Eiffel. En une seule nuit, elle est donc parachutée dans un monde qu’elle n’a pas vu avancer, avec 15 ans de sa vie passés aux oubliettes. Déboussolée, elle ne dit rien à personne et tente de comprendre l’inexplicable.

Interprétation majeure
Tout au long de sa quête, elle va se révéler sensible, émouvante, drôle, incrédule, blessée, ridicule. Comme une petite fille qui porterait une robe de femme. L’actrice avoue avoir « pris un plaisir fou à incarner Marie. C’est clairement l’un des plus beaux rôles que j’ai jamais joué ». Avouons-le, c’est aussi notre avis. Juliette Binoche a rarement été aussi attachante au cinéma. Le spectateur n’a aucun mal à vivre sa détresse, et son incompréhension face à cette situation rocambolesque, ni à ressentir une certaine empathie à son égard. Elle nous rend triste et nous fait rire, quand elle s’interroge sur ce qu’est un mail et qu’elle fume au restaurant.

Kassovitz tout en retenue
Face à elle, Mathieu Kassovitz se fait plus discret. Son personnage est ancré dans la vraie vie, conscient du passé. Lui sait que le couple qu’il forme à l’écran est en péril. Il n’a plus l’innocence du lendemain de la première nuit d’amour. De l’eau a coulé sous les ponts. Au début du film, leur couple transpire le coup de foudre, ensuite, il sue le malaise. Dans un rôle complexe, la réalisateur-acteur s’en sort honorablement.

Le couple qu’il forme avec Juliette Binoche tient parfaitement la première œuvre cinématographique de Sylvie Testud. Alors certes, les imperfections existent, certaines scènes font office de temps faibles et ralentissent le rythme global. Sans révéler la fin, nous pouvons également dire, qu’à la manière du livre, elle nous déçoit et nous interpelle. Mais ce retour vers le futur reste, au final, un moment à part. 

Source: Le petit jornal

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

wordpress hit counter
Follow C'est super! on WordPress.com
Follow C'est super! on WordPress.com
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :