C'est super!

Christophe Maé

Posted on: 13/07/2010

Le nouvel album de Christophe Maé, On trace la route, s’inscrit dans la lignée des précédents et s’annonce déjà comme un joli succès.

De rythmes ensoleillés, des mélodies chaloupées, un harmonica reconnaissable entre mille, une voix particulièrement cassée : pas de doute, le nouvel album de Christophe Maé (AFP) vient de sortir ! Car après le succès de Mon Paradis (1,5 million d’exemplaires) et le live Comme à la maison (600.000 exemplaires), le Vauclusien continue dans la lignée de ses succès avec On trace la route, sorti fin mars.

Et déjà, en plus d’être en tête des charts, le jeune chanteur inonde les radios avec l’entêtant Dingue, dingue, dingue et le délicat J’ai laissé.

En prime, le papa du petit Jules, 2 ans, a fait appel à la rappeuse Diam’s sur deux titres  – ils ont déjà chanté ensemble lors des concerts à Bercy de Christophe Maé – ainsi qu’à Boris Bergman, ancien parolier d’Alain Bashung, avec qui Maé avait déjà collaboré sur un album… jamais sorti !- pour diversifier ce nouvel opus, composé de onze titres.

Une petite part de Maé ?

Fidèle à la recette qui l’a conduit à la gloire, l’ancienne première partie de Johnny Hallyday, Seal ou encore Cher mise sur des textes d’amour, fraternel ou conjugal, le tout empreint d’une sensibilité à fleur de peau qui caractérise le chanteur. Car sans prétention aucune, il l’affirme lui-même sur son site internet : « Mes chansons racontent des histoires de tous les jours avec des mots simples. »

Remarqué dans la comédie musicale du Roi Soleil, Christophe Maé, ancien apprenti pâtissier à La Marquisette, l’enseigne de ses parents, a rencontré un succès quasiment immédiat, devançant largement Emmanuel Moire, « le » Louis XIV de la troupe, question popularité. Sa belle gueule, ses textes universels, et une musique entraînante ont conquis un public nombreux et même les Enfoirés, à qui il prête son énergie le temps de quelques spectacles. Une pâtisserie a même été baptisée le Maé par ses parents : un fondant fourré à la crème de vanille, vendu dans le Vaucluse…

Source: Le petit journal

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

wordpress hit counter
Follow C'est super! on WordPress.com
Follow C'est super! on WordPress.com
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :