C'est super!

TEXTO – SMS

Posted on: 03/07/2010

slt, komensava ? kwa 2 9 (Salut ! Comment ça va ? Quoi de neuf ?). Qui n’a jamais envoyé ce genre de message via son téléphone portable ou sur un forum Internet de type facebook ou MSN ? Le langage SMS – short message service – devient la langue de demain.


Le langage SMS est né des téléphones portables. Langage basé avant tout sur des abréviations, il est d’abord apparu pour minimiser le coût du texto en réduisant

le nombre de caractères du message mais peut-être bien également par paresse ou par manque de temps des usagers. Véritable phénomène linguistique, ce nouveau mode d’expression écrite joue sur les raccourcis et les graphies non conventionnelles, les réductions phonologiques (ex. : poa pour  »poids »), les rébus (ex. : @+) ou encore  les homophones (ex. : paC pour « passer »).

La langue de Molière mise à rude contribution ?
Le rapport d’une étude financée en 2008-2009 par l’agence Becta montre que l’usage du SMS à l’école primaire n’a pas d’effet négatif sur l’acquisition de différentes compétences clés, telles que la production de rimes, la lecture de mots et de phrases. Au contraire, le contact des élèves avec le texte écrit, via les messages SMS, semble avoir un impact plutôt positif sur leurs compétences en lecture.
Le Comité de lutte contre le langage SMS et les fautes volontaires sur Internet, lui, ne remet pas en question l’évolution naturelle et obligatoire de la langue mais affirme que
 »Le SMS est – selon nous – un frein à la communication, à la fois parce qu’il est difficile à lire, et parce que les idées complexes sont plus difficiles à exprimer clairement en SMS. »
Et pendant ce temps, sur Facebook, un forum intitulé  »Un nouveau Language  » sms/msn  » pour nous les jeunes !!! » crée le buzz :
 »Le SMS, c’est un style tout comme les autres, et peut-être que dans quelques années il sera reconnu ».

Une nouvelle façon de communiquer
Molière ou pas, le SMS est devenu un outil de communication aussi banal que l’étaient la lettre ou encore le coup de téléphone il y a quelques années de cela.
En juillet 2009, le SMS a été reconnu comme
preuve dans les affaires de divorce alors que jusque là ces mini-messages relevaient de la  »confidentialité et du secret des correspondances » et leur lecture  »à l’insu de leur destinataire » constituait  »une atteinte grave à l’intimité de la personne ».
Le SMS est également devenu le moyen high-tech par définition pour rompre, régler ses comptes, voire licencier. Le quotidien Libération raconte :
 »Je ne renouvelle pas ton contrat. Bonne soirée. » C’est ainsi qu’un jeune peintre plâtrier de Lyon a appris qu’il était viré de sa société sise dans l’Ain.  »Martine est morte », vient d’encaisser Marie. Aussi brut que ça. Sans voix consolatrice. Sans échange. Avec une possibilité de réplique limitée à quelques centaines de caractères seulement…
Selon une étude réalisée par le site de rencontres DateTheUK, si la séparation en face-à-face reste d’actualité, on voit maintenant poindre la rupture high-tech : 36% des cas, avec une majorité de mails et désormais de SMS.

Klr LarJiR

Source: http://www.lepetitjournal.com

Pour plus d’informations :
Le dictionnaire des SMS
Le Comité de lutte contre le langage SMS et les fautes volontaires sur Internet
Agence des usages des TICE – Le langage SMS n’est pas l’ennemi des écrits scolaires
Libération –  Texto, coups d’envoi

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

wordpress hit counter
Follow C'est super! on WordPress.com
Follow C'est super! on WordPress.com
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :