C'est super!

Belle comme une New-Yorkaise

Posted on: 25/06/2010

Blake Lively a le sourire brillant, la peau dorée et la coupe du moment. Bref, c'est l'Américaine qui fait rêver les Etats-Unis.

New York I love you sort en salles. Certes, on aime la Grosse Pomme et ses habitantes, mais souvent, leurs rituels de beauté nous intriguent. Faut-il les copier? Réponse en 10 points.

Elles se lavent les cheveux tous les jours.

Alors qu’en France, on fait des compèt’ avec ses copines à qui se lavera le moins les cheveux, les Américaines n’ont pas honte de déclarer qu’elles se shampouinent quotidiennement pour avoir la tête bien nette. D’où ces énormes bidons qui trônent dans leurs douches, bien plus gros que les nôtres.

On copie? NON. Ou alors, si vous êtes une indécrottable shampoo-addict, respectez au moins ce mantra: on choisit un shampooing doux, on nourrit abondamment la chevelure et on évite le brushing à coups de sèche-cheveux ultra-chaud.

Elles définissent la it-coupe de cheveux.

Jennifer Aniston

Depuis les 20 dernières années, deux personnes ont marqué l’histoire du cheveu occidental: Jennifer Aniston de la série Friends, et aujourd’hui, Blake Lively de Gossip girl. Ou plutôt Rachel et Serena, leurs personnages respectifs, qui vivent…A deux pas de Central Park.

On copie? Pas le choix, puisque les stars hexagonales elles-même prennent modèle sur les Américaines!

Elles sont obsédées par la blancheur de leurs dents

Il vous suffit de visiter une salle de bain américaine pour le repérer. Vous y trouverez souvent une imposante bouteille de bain de bouche désinfectant, une brosse à dents électrique et du fil dentaire. Bref, on ne rigole pas avec l’hygiène bucco-dentaire.

On copie? Oui! On oublie en revanche les patchs ou la « peinture » blanche pour les dents, trop galères. Rien ne vaut un authentique détartrage chez le dentiste.

Elles manient l’autobronzant avec moins de suspicion que nous

La New-Yorkaise ne l’avoue pas, mais elle est un peu jalouse du teint doré de sa cousine californienne. Etre bronzée signifie être en bonne santé, d’où l’usage, parfois à outrance, du spray doré. Snooki, propulsée héroïne de l’émission de téléréalité trash Jersey Shore a d’ailleurs sa propre marque d’autobronzant.

On copie? NON! Ou si votre teint de navet vous complexe, demandez au moins à une copine pleine de bonne volonté (et de dextérité) de vous asperger. Pas glam’, mais efficace.

Elles n’hésitent pas à mettre des strass…N’importe où

Jennifer Love Hewitt s’est constituée porte drapeau du vajazzling, nouvelle pratique qui consiste à coller des strass au niveau du pubis préalablement épilé. La starlette en parle à la télévision et le conseille après une rupture, pour ressembler à « une boule disco ». Le salon Brazil Bronze Glow Bar, sur Broadway, propose déjà l’option cristal de Swarovski.

On copie? NON! Rappelons-nous que la France est le pays de Catherine Deneuve et du bon goût, non mais.

Elles se protègent du soleil toute l’année

C’est elles qui ont popularisé le fond de teint avec protection solaire intégrée. Elles le portent toute l’année pour lutter contre la ride ennemie.

On copie? Oui! Si l’on veut adopter la « NYC attitude », on mise sur les produits Clinique, à la qualité irréprochable.

Il y a un salon de manucure à tous les coins de rues

Le salon si cliché des films américains se trouve tous les trois blocks à NYC. L’avantage: la manucure devient abordable et tout le monde a des ongles clean.

On copie? Oui, avec parcimonie. Les centres Body Minute proposent des tarifs autour de 10 euros. Par pitié, on oublie la french manucure sur les pieds!

Les bras musclés de Sarah Jessica Parker et ses copines ne tombent pas du ciel.

Elles ont un rapport plus sain avec leur salle de sport

Anna Wintour fait une heure de tennis tous les matins de 6h à 7h. Certaines real girls le font aussi. Levez la tête à Manhattan, vous verrez des cours de stretching à tous les deuxièmes étages derrière de grandes baies vitrées. A Central Park, on ne peut pas faire un pas tranquille sans être doublé par des joggers septuagénaires, haltères aux poignets. Bref, les Etats-Unis, terre de contraste, sont aussi la patrie de la gym hardcoredès potron- minet.

On copie? NON. On préfère manger des croissants au petit-déjeuner en se délectant du best-seller French women don’t get fat.

Elles n’ont pas peur d’être parfaites

Les Américaines n’ont de cesse de vanter ce je-ne-sais-quoi des Françaises, qui préfèrent paraître naturelles (pensez Charlotte Gainsbourg) plutôt que trop apprêtées (pensez Demi Moore).

On copie? NON! Puisque notre jean fatigué et notre mèche ondulée séduisent, pourquoi faire plus d’efforts?

Clémence Poesy, la décontraction à la française.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

wordpress hit counter
Follow C'est super! on WordPress.com
Follow C'est super! on WordPress.com
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :