C'est super!

France, toujours plus pauvre et encore plus riche

Posted on: 18/05/2010

Familles monoparentales, chômeurs et immigrés sont de plus en plus pauvres, révèle l’Insee. Les plus aisés, eux, sont encore plus riches. C’est le constat d’une étude sur les revenus français en 2007. Avant ou après crise, l’écart se creuse entre la France d’en bas et celle du haut. L’ascenseur social serait-il en panne ?



Comme tous les ans, l’Insee publie son rapport sur les revenus et le patrimoine des Français. Cette étude, révélée vendredi, qui porte sur l’année 2007, confirme l’évolution des années précédentes : de plus en plus de Français vivent en dessous du seuil de pauvreté et les citoyens tricolores les plus riches le sont de plus en plus.

Des pauvres plus pauvres
Le seuil de pauvreté est calculé à 908 euros mensuels, c’est-à-dire l’équivalent de 60% du niveau de vie médian établi à 1.510 euros par mois. Ce chiffre est en progression de 2.1% depuis 2006. La France d’avant crise comptait 8 millions de personnes vivant sous le seuil de pauvreté, soit 13.4% de la population. Un chiffre en augmentation donc puisque le taux de pauvreté était de 12.1% en 2005. Ce sont les foyers monoparentaux, les chômeurs et les populations immigrées qui sont les plus touchés par la pauvreté. 30 % des personnes seules élevant un ou plusieurs enfants se retrouvent en situation de précarité. Quant aux chômeurs de plus en plus nombreux suite à la crise économique, on peut très certainement imaginer qu’ils vont gonfler les chiffres de la pauvreté pour les études 2008 et 2009.

Des immigrés moins aisés
Le taux de pauvreté des immigrés dépasse cependant celui des familles monoparentales : 36%, un taux supérieur de 25 points à celui de la population non immigrée. Pourquoi une telle différence ?
« Il y a souvent plus de bouches à nourrir, plus de chômage, moins d’apporteurs de ressources, qui sont globalement moins diplômés ou moins qualifiés », répond Jean-Louis Lhéritier, chef de département à l’Insee, en ajoutant que « tout cela explique la moitié des écarts de niveau de vie ». Un ménage immigré a un niveau de vie moyen inférieur d’un tiers par rapport à un ménage non immigré (2.120 euros par mois contre 2.810 euros). Les origines ethniques pèsent également dans la balance puisque le taux de pauvreté atteint 42,7% quand la personne est native d’Afrique et est presque moitié moindre (24%) pour une personne originaire de l’Union européenne des Quinze. Les indicateurs prouvent d’ailleurs qu’entre personnes de même parcours socio-professionnel, âge, sexe et situation familiale, il existe une différence importante entre ménages immigrés et non immigrés : des revenus inférieurs de 6,7% pour des immigrés nés dans l’UE et de 18,5% pour ceux nés au Maghreb.

Des riches plus riches
Les riches, qui ont aussi connu la crise, ont pu profiter avant le choc financier d’une belle année 2007. Entre 2004 et 2007, le nombre de salariés gagnant plus de 500.000 euros par an a fait un bond de 70%, ceux dépassant les 100.000 euros par an ont augmenté de 20%. Le revenu médian des un peu plus de 1% de la population à très hauts revenus est passé à 150.000 euros par an.
« Alors qu’elles ne représentent que 1% de la population active, les personnes à très hauts revenus perçoivent 5,5% des revenus d’activité, 32% des revenus du patrimoine et 48% des revenus exceptionnels déclarés (plus-values, levées d’options) », précise l’Insee. Les franciliens âgés de 45 à 64 ans sont les plus représentés dans cette catégorie de la population. L’Insee constate« une augmentation des inégalités par le très haut » car entre 2004 et 2007 « la part de revenu détenue par les très hauts revenus a augmenté de 9,1 %, celle des 9 premiers déciles a diminué de 0,9 % « .
Cet écart ne devrait malheureusement qu’aller en s’accroissant car si les riches ont perdu de l’argent avec cette crise, ce sont surtout les plus pauvres qui en ont payé les pois cassés.

Damien Bouhours

Source: Le petit journal


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

wordpress hit counter
Follow C'est super! on WordPress.com
Follow C'est super! on WordPress.com
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :