C'est super!

Cinéma

Posted on: 24/03/2010

Malgré le développement continu des moyens de visionnage individuel, le téléchargement en peer-to-peer, le visionnage en streaming, etc., la fréquentation des salles de cinéma françaises est en nette augmentation en 2009. Surprenant, elle atteint un niveau jamais égalé depuis 30 ans.

C’est un record avéré. Les salles de cinéma françaises ont enregistré 200,85 millions d’entrées en 2009. On n’avait pas observé cela depuis 1982, qui avait vu 201,93 millions de spectateurs se presser dans les salles obscures. C’est une bonne nouvelle aussi par rapport à 2008, puisque la fréquentation a progressé de 5,7% en 2009. La bonne nouvelle vient du Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC), qui affinera encore ses résultats en mai. Le ministre de la Culture et de la communication, Frédéric Mitterrand se « réjouit du record de fréquentation enregistré « et « félicite l’ensemble des professionnels qui ont concouru à ce bon résultat historique ».

On va voir quoi ?
C’est le mois de juillet qui a été le plus dynamique avec 20,37 millions d’entrées, en hausse de 53% sur un an. Ce résultat s’explique car juillet avait l’avantage de présenter à l’affiche une panoplie de blockbusters américains : « L’Age de glace 3 », « Public enemies », « Harry Potter et le Prince de sang-mêlé » ou encore « Là-haut ».
Décembre bat tous les records avec 23% d’augmentation par rapport à 2008. La sortie en 3D relief de « Avatar » y est pour beaucoup même si le second semestre a globalement été bon, en hausse de 18,7% par rapport à l’année précédente.

Les films français et les petites exploitations souffrent
Ce joli score pour les salles françaises ne signifie pas une progression des films français. La part de marché du cinéma hexagonal a reculé à 37,1% en 2009 (contre 45,3% en 2008). Le cinéma américain tient le marché avec près de la moitié (49,8%) des productions à lui seul.
Le gigantisme touche aussi les salles. La grande exploitation – c’est-à-dire les établissements au-delà de 450.000 entrées – affiche des entrées en hausse de +7,9% contre +3,3% dans la moyenne exploitation (entre 80.000 et 450.000 entrées) et des petites salles qui voient leur fréquentation stagner. Pour cerner ces difficultés et y apporter des « solutions adaptées », le CNC a mis en place un groupe de travail dont les recommandations devraient être publiées mi-janvier

Il n’y aura pas de dernière séance
Multiplication des lecteurs dvd individuels, peer-to-peer, streaming, écrans 16/9,… Ils étaient nombreux les obstacles qui prédisaient la fin du cinéma en salles. Finalement les producteurs se frottent les mains et voient l’avenir en rose. Mais y a-t-il encore une place pour le cinéma indépendant et les petites productions ? Les salles obscures restent pour le spectateur un lieu permettant de tirer au mieux parti de certaines technologies donnant des rendements époustouflants. L’expérience du visionnage partagé importe peu désormais puisqu’il est possible à la maison dans des conditions de confort  optimum (HD, grands écrans, home cinéma). Le seul avenir envisageable reste bien de faire rêver le spectateur en l’éblouissant d’originalité technique. Mais cela n’a pas changé depuis les frères Lumière finalement.

Source: Le petit journal

Publicités
Étiquettes : , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

wordpress hit counter
Follow C'est super! on WordPress.com
Follow C'est super! on WordPress.com
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :