C'est super!

Le burkini, mélange de bikini et burqa, est en ce moment au cœur d’une polémique qui pose la question de la frontière entre pratiques religieuses et respect de la laïcité.

 

epa03366113 A young Turkish woman cools off while wearing a burkini at an open-air bath in Berlin, Germany, 20 August 2012.  EPA/STEPHANIE PILICK (MaxPPP TagID: epaphotos543477.jpg) [Photo via MaxPPP]

epa03366113 A young Turkish woman cools off while wearing a burkini at an open-air bath in Berlin, Germany, 20 August 2012. EPA/STEPHANIE PILICK (MaxPPP TagID: epaphotos543477.jpg) [Photo via MaxPPP]

Tout a commencé à Marseille, où le parc aquatique Speedwater Park et la municipalité des Pennes-Mirabeau (Bouches-du-Rhône) ont décidé de « ne pas donner suite » à la demande de réservation de femmes des quartiers Nord de Marseille qui avaient prévu une sortie piscine en burkini. Puis, après cette annonce, le sénateur-maire DVG de la commune Michel Amiel avait annoncé vouloir prendre un arrêté d’interdiction contre cette sortie.

Arrêté préfectoral à Cannes et rixe à Sisco

Quelques jours plus tard, c’est le maire de Cannes qui a pris un arrêté interdisant le port du burkini sur les plages de sa ville. Selon l’arrêté, « une tenue de plage manifestant de manière ostentatoire une appartenance religieuse, alors que la France et les lieux de culte religieux sont actuellement la cible d’attaques terroristes, est de nature à créer des risques de troubles à l’ordre public qu’il est nécessaire de prévenir ».

L’arrêté à été validé par la justice et les associations comme le Collectif contre l’Islamophobie en France (CCIF) et la Ligue des droits de l’homme (LDH), s’en sont indigné et ont engagé un recours en justice, finalement rejeté par le tribunal. Ils ont déposé un recours devant le Conseil d’Etat, qui doit être examiné dans les prochains jours. Parallèlement, des heurts ont éclaté à Sisco en Corse, entre plusieurs familles musulmanes et des touristes , ce qui a donné lieu à une violente rixe et plusieurs blessés, dont une femme enceinte. Le maire de Sisco a également interdit les burkinis dans sa commune suite à ces affrontements.

Le communautarisme en débat

Le burkini est en fait un nouveau révélateur de cet éternel débat français autour du communautarisme. La société doit-elle accepter son port sur les plages françaises ? Doit-on empêcher les femmes musulmanes qui ne veulent pas montrer leur corps de nager habillées au risque pensent certains d’en inciter d’autres à faire de même ? Doit-on accepter ce que beaucoup considèrent comme un asservissement de la femme ? Doit-on penser pour elles en quelque sorte ? Au-delà des opinions personnelles, il y a la loi qui dit quoi faire, encore qu’il y a la loi nationale et les arrêts municipaux, ce qui n’est pas tout à fait la même chose.

Que dit la loi ?

Interdire le burkini ne relève pas du domaine de la loi. Depuis 2010, seul le port du voile intégral est interdit dans l’espace public, ce n’est pas le cas du burkini qui couvre les cheveux mais pas le visage. Interdire le burkini relève donc de la seule compétence du maire. Il faut un motif et ici, le motif invoqué est ici le risque de troubles à l’ordre public. L’arrêté municipal de Cannes invoque donc le contexte de l’état d’urgence et les récents attentats islamistes de Nice pour interdire l’accès aux plages et à la baignade à toutes personne qui n’aurait pas une tenue correcte respectueuse des bonnes mœurs et de la laïcité. Une interdiction ponctuelle, jusqu’au 31 août, sanctionné d’une amende de 38 euros.

De vives réactions

Si les associations ont vivement réagi quant à cette polémique, les politiques, se sont eux aussi exprimés sur la question. Laurence Rossignol, ministre des Droits des femmes, a qualifié par exemple le burkini de « profondément archaïque », mais a appelé à le combattre « sans arrière-pensées », dénonçant « la droite dure » qui « veut faire de l’islam le sujet des mois à venir ».

Jean-Pierre Chevènement, pressenti pour prendre la tête de la fondation pour les œuvres de l’islam de France, a quand à lui estimé que les arrêtés anti-burkini pouvaient être légitimes en cas de trouble à l’ordre public.

Invitée ce matin sur notre antenne, la sénatrice UDI de l’Orne Nathalie Goulet souhaite plutôt s’en remettre à la loi. « D’un point de vue légal, le burkini n’est pas interdit. Mais si les maires prennent des arrêtés pour l’interdire, il faut le respecter ». Enfin, elle ajoute que « plus on en fait une affaire d’état, plus il va y avoir de communautarisme ».

Source: France Inter

Étiquettes : ,

Donner le sein ou opter pour le biberon? Pendant la grossesse, cette question éminemment personnelle se pose. Sandra Parrinello, infirmière puéricultrice et consultante en lactation, nous aide à démêler le vrai du faux sur l’allaitement.

 

On doit continuer à faire attention à son alimentation

Faux

« On peut tout à fait retrouver une alimentation normale durant l’allaitement. Les risques de toxoplasmose et de listériose, des infections dangereuses pour le foetus, n’existent plus. Tout d’abord, car elles ne passent que très rarement dans le lait. Mais aussi car le lait maternel contient des anticorps qui protège le bébé des bactéries, virus, mycoses et autres parasites », explique Sandra Parrinello.

En revanche, l’alcool et le café sont déconseillés car ils passent très rapidement dans le lait. Si on n’arrive pas à complètement arrêter de fumer, on essaye de diminuer au maximum sa consommation de cigarettes. En dernier recours, il est également préférable de fumer après une tétée, et non avant, car la nicotine passe dans le lait.

 

Il est possible d’augmenter sa production de lait

Vrai

Le volume de lait est régulé par un système dit de « feedback« : lorsque les seins sont pleins, la production de lait est automatiquement freinée. Lorsqu’ils se vident lors de la tétée, la production se remet en route sous l’action de l’ocytocine et de la prolactine. Ces deux principales hormones de l’allaitement sont sécrétées par l’hypophyse lorsque le bébé stimule le mamelon.

« Autrement dit, à chaque tétée, un message est envoyé au cerveaupour que du lait soit produit à mesure que le stock diminue. C’est le bébé qui fait faire le lait à sa mère: si on veut augmenter la quantité de lait produite, il faut donc plus de tétées », schématise Sandra Parrinello. A l’inverse, si on espace les tétées ou qu’on les minute, la production de lait diminue.

 

Allaiter déforme les seins

Vrai et faux

Pendant la grossesse puis pendant la période d’allaitement, le volume mammaire augmente sous l’effet des hormones. Lorsque l’on arrête d’allaiter, les seins retrouvent leur taille d’origine. « Mais selon la prise de volume, il se peut que l’on ait une poitrine relâchée ou moins ferme. Cela varie d’une femme à l’autre », précise Sandra Parrinello, consultante en lactation.

Géraldine, 31 ans, a allaité dix mois. Depuis le sevrage, il y a un mois, ses seins ont perdu en volume et ne sont plus aussi fermes qu’avant. « Pour remédier à cela, je vais reprendre le sport et muscler ma poitrine« , explique-t-elle.

Le choix du soutien-gorge est capital: « Pendant la grossesse, il est conseillé de porter des soutiens-gorge qui maintiennent parfaitement la poitrine, poursuit Sandra Parrinello. Les soutiens-gorge spécial allaitement, eux, s’ouvrent pour dégager le sein grâce à un petit clip. »

 

Allaiter fait mal

Vrai et faux

Si une douleur se manifeste au niveau des mamelons, c’est signe que la position de bébé et sa prise en bouche sont inadéquates. Il ne prend sûrement que le mamelon et pas l’aréole. Sa bouche pince alors le sein.

Pour éviter les douleurs et faciliter la tétée, il est conseillé de pratiquer un massage aréolaire -on se masse l’aréole du bout des doigts en faisant des mouvements circulaires- pour l’assouplir et faire ressortir le mamelon. La prise en bouche sera meilleure et le transfert de lait plus efficace. En cas de doute, n’hésitez pas à consulter uneconsultante en lactation.

 

Il faut avoir de gros seins pour allaiter

Faux

« Peu importe la taille des seins avant la grossesse. Sous l’effet des hormones, ils se modifient et se préparent à l’allaitement », rassure Sandra Parrinello. Géraldine et son 85 B en sont la preuve: « J’avais des petits seins. Ils sont pourtant devenus très productifs! »

En effet, même s’ils grossissent sous l’effet des hormones, des petits seins auront sûrement une capacité de stockage plus faible que des gros seins. On pourra alors donner la tétée plus souvent pour que bébé soit suffisamment nourri.

 

La tétée, c’est toutes les trois heures

Faux

« Il n’y a pas de règles. Chaque enfant a son propre rythme », rassure Sandra Parrinello. « Ainsi, certains bébés vont téter toutes les heures, d’autres toutes les trois heures, tout dépend de l’enfant. Mais cela dépend également de la capacité de stockage des seins: si elle est moins importante, il faudra donner plus souvent la tétée. »

Dès qu’il est en éveil, qu’il ouvre les yeux, fait des mouvements desuccions avec sa bouche, tourne la tête de part et d’autre, le bébé manifeste sa faim. En dernier recours, il pleure. Il vaudra mieux le nourrir avant, lorsqu’il est encore calme.

Il faut simplement être vigilant dans les premiers jours, lors de la « phase colostrale ». Durant les trois ou quatre jours suivant la naissance, le bébé est nourri au colostrum, un lait secrété en fin de gestation, riche en protéines et en anticorps. Ce liquide est très nourrissant. Le bébé doit téter minimum huit fois en 24 heures. Ensuite, le colostrum fait place au « lait de transition » et enfin, au lait maternel pour répondre aux nouveaux besoins de l’enfant.

 

Il faut alterner les deux seins

Vrai et faux

Au cours de la tétée, le lait évolue. Au début, il est riche en eau et en lactose, pour répondre à la soif de bébé. Puis il devient riche en graisses. « Il vaut mieux donner un sein à chaque tétée afin que le bébé reçoive les lipides de fin de tétée, conseille Sandra Parrinello. Le bébé reçoit ainsi tous les nutriments dont il a besoin. »

Certaines femmes devront donner les deux seins à chaque tétée: si le sein est assoupli et qu’au massage aréolaire le lait vient difficilement, que le bébé réclame encore, alors il faut passer à l’autre sein. Enfin, si un sein suffit pour une tétée, on peut prendre l’autre sein pour la tétée suivante.

Il se peut que le bébé tète mais n’avale pas

Vrai

Parfois, il se peut que le bébé saisisse mal l’aréole et n’avale pas correctement. Un bébé qui tète mal émet des bruits de déglutition irréguliers et pince les lèvres. « Afin de s’assurer qu’il y ait bien transfert de lait, on peut observer bébé: il doit faire des mouvements amples avec sa bouche et sa déglutition doit être visible et audible », précise Sandra Parrinello. Autre indice: le sein doit s’assouplir au fil de la tétée, puisqu’il se vide.

De plus, on vérifie les « sorties »: les urines de bébé doivent être fréquentes, au moins six couches d’urines sur 24h. L’absence de selles pendant une journée entière peut donc aussi alerter. On veille également à la prise de poids de bébé: il doit prendre 200g par semaine les trois premiers mois puis 500g par mois jusqu’à six mois.

Si on allaite, il ne faut pas donner de biberons en parallèle

Faux

Si les parents souhaitent que le conjoint puisse donner le biberon, ils peuvent choisir un allaitement mixte, en donnant à la fois du lait maternel et du lait infantile. Il est préférable de demander conseil à son pédiatre ou à une conseillère en lactation pour bien le choisir.

« Le seul risque, en alternant sein et tétine, est que bébé confonde ces deux modes de succion et qu’il rencontre davantage de difficulté à téter au sein, la tétine demandant peu d’efforts à bébé car le lait coule tout seul », détaille Sandra Parrinello.

Dès lors qu’on désire un allaitement mixte, il est conseillé d’attendre six semaines que bébé soit bien habitué à la succion du sein pour introduire la tétine.

Allaiter permet de retrouver son ventre

Vrai et faux

Lorsque l’on allaite, on peut ressentir des contractions de l’utérussous l’action de l’ocytocine. « Les premiers jours, au moment des tétées, je sentais des sortes de crampes qui ressemblaient aux douleurs des règles », confie Géraldine.

Ces contractions témoignent d’un utérus qui revient à la normale. C’est ce qu’on appelle l’involution de l’utérus. En retrouvant sa forme et sa taille d’origine, ce dernier contribue à faire dégonfler le ventre.

Mais cela ne fait pas tout. « Pour ce qui est de retrouver un ventre plat, c’est autre chose, continue Géraldine. J’ai pris 22 kilos pendant ma grossesse. Je suis loin d’avoir retrouvé mon poids de forme bien que mon utérus ait retrouvé sa place », conclut-elle.

 

Source: L’Express

Glace Tunnel of Love, de Glazed (Paris 9e). Virginie Garnier/Coralie Ferreira

Glace Tunnel of Love, de Glazed (Paris 9e). Virginie Garnier/Coralie Ferreira

 

Il fait chaud? L’excuse parfaite pour déguster une bonne glace! Mais où se rendre pour être sûr de ne pas déchanter? Voici notre classement 2016 des  meilleurs glaciers artisanaux de Paris remis à jour.

C’est l’été, il fait chaud et une envie irrépressible vous prend de manger une boule de glace. Mais attention de ne pas manger n’importe quoi! Malheureusement, la majeure partie des glace sconsommées en France sont soit produites par des industriels, soit par des glaciers qui n’en ont que le nom. Effectivement, ceux-ci achètent le plus souvent des « premix » en poudre bourrés de colorants, stabilisateurs, arôme de synthèse et autres graisses végétales (huile de palme ou de copra) et les mélangent avec de l’eau et du lait. On obtient alors des glaces surgonflées d’air, aux couleurs flashy et aux goûts standardisés. De plus, selon la législation hexagonale, il suffit seulement d’assembler son produit sur place pour pouvoir bénéficier du label « glace maison » ou d’avoir un seul employé titulaire d’un CAP glacier pour s’autoproclamer « artisan glacier ».

Pour ne pas vous tromper et déguster en toute quiétude de vraies bonnes glaces artisanales, voici une liste de quelques authentiques artisans glaciers à Paris qui vous feront fondre de plaisir. Nous avons choisi de ne pas mettre dans ce classement des enseignes comme Ben & Jerry’s ou Häagen-Dazs car ce ne sont tout simplement pas des glaciers artisanaux. Si leurs produits y sont parfois d’une qualité supérieure à celle des industriels présents en grandes surfaces, on reste à mille lieux du niveau de l’artisan glacier, qui prépare ses glaces avec sa petite équipe dans son laboratoire.

 

Une Glace à Paris

 

une-glace-a-paris-1_5371709

Ouverte l’année dernière, cette boutique fait déjà l’unanimité parmi les amateurs de glaces de qualité. Il faut que dire que les savoir-faire d’Emmanuel Ryon (Meilleur Ouvrier de France glacier et champion du monde de pâtisserie!) et d’Olivier Ménard ne sont plus à prouver. Résultat, des glaces artisanales à la française faites maison avec d’excellents produits. On peut aussi se procurer de terribles pâtisseries glacées, déguster un milkshake ou un jus de fruits frappés dans le salon de thé attenant.

Prix: 3,70 euros la boule

Top 3 des ventes: vanille d’Inde fumée, médovic, sorbet carotte, orange et gingembre.

Adresse: 15 rue Sainte-Croix de la Bretonnerie, IVe.

Site Internet:  www.une-glace-a-paris.fr/

Glaces Glazed

Qui a dit que les glaces ne pouvaient pas être rock’n’roll? Loin des sorbets à la papa, Henri Guittet et David Vincent ont créé des parfums aux saveurs surprenantes et détonnantes, chacun d’entre eux étant associés à un titre de film ou à une chanson. Evoluant entre amertume et acidité, leurs glaces décalées sont fabriquées avec des ingrédients frais et soigneusement sélectionnés. Les curieux ne rateront pas leurs esquimaux complètement barrés ou les gaufres et leurs toppings vraiment déjantés.

Prix: 3,50 euros la boule

Top 3 des ventes: Mr Green (pistache d’Iran et sésame noir), Smoke on the Water (vanille et graines de chanvre bio), Mojito de Tokyo (rhum, citron et menthe).

Adresse: 54 rue des Martyrs, IXe

Site Internet: www.glaces-glazed.com

 

Berthillon

glace-berthillon_5371713

 

Existant depuis 1954, le glacier le plus connu au monde n’a pas changé de méthode de fabrication depuis ses débuts. Sous la houlette de Bernard Chauvin (le gendre du fondateur), les glaciers produisent toujours artisanalement à l’étage de la boutique les différents parfums mythiques de cette prestigieuse maison. Impossible de résister au sorbet à la framboise (et sa pointe de citron), à la vanille ou au spéculoos. C’est sans doute le seul glacier au monde à fermer boutique tout le mois d’août, mais les revendeurs aux alentours sont eux, ouverts durant cette période.

Prix: 2,50 euros la boule

Top 3 ventes: vanille, agrumes, caramel.

Adresse: 29-31 rue Saint-Louis-en-l’Ile, IVe

Site Internet:  www.berthillon.fr

 

Source: L’Express

Les applications proposent souvent des programmes de méditation à personnaliser. Getty Images

Les applications proposent souvent des programmes de méditation à personnaliser. Getty Images

 

Messages en rafale, appels incessants, notifications des réseaux sociaux: notre téléphone nous maintient en alerte, nous empêchant souvent de prendre du temps pour nous recentrer. Il peut pourtant être utilisé autrement et nous accompagner sur la voie de la méditation.

Il suffit de quelques minutes par jour consacrées à la méditation pour en ressentir les bienfaits. Mais si certains méditent comme Monsieur Jourdain fait de la prose, pour d’autres le concept reste flou et la pratique difficile. Voici dix applications qui promettent de vous guider vers plus de sérénité, où que vous soyez et à n’importe quelle heure.

Méditer avec Christophe André

On ne présente plus Christophe André, grand ambassadeur en France de la méditation et de la pleine conscience. Cette application est une sorte de prolongement de son best-seller, Méditer, jour après jour, (éd. L’Iconoclaste).

Comment ça marche?

Avant de commencer, des tests sont proposés pour cibler vos besoins de méditation en fonction de votre état d’esprit. Vous pouvez ensuite choisir vos exercices -sessions de respiration ou travail sur la posture par exemple- chacun d’entre eux étant accompagné de conseils pratiques pour vous guider.

Le plus: La voix de Christophe André, apaisante et rassurante, et la possibilité de commencer par des sessions de trois minutes.

Méditer avec Christophe André, 4,99 euros, sur l’App Store et Google Play

Petit BamBou

Cette appli créée par un enseignant-chercheur grenoblois officiant à l’Ecole de Management de Grenoble est sans doute l’une des plus connues en France, notamment en raison de sa gratuité et de sa convivialité.

Comment ça marche?

De courtes histoires mettent en scène une analogie pour expliquer pédagogiquement les principes de la méditation. La bulle de savon, par exemple, est évoquée pour incarner nos émotions. Nous pouvons les observer pour ce qu’elles sont, des sensations éphémères qui s’envolent, portées par le vent, jusqu’à se désagréger, comme ces fameuses bulles de savon que nous aimions enfant. Plusieurs exercices sont proposés, avec différentes voix, sur des thématiques variées: la force du sourire, les noeuds de tension, etc.

Le plus: La gratuité et l’ergonomie de l’application, très agréable d’utilisation. A noter que l’on peut s’abonner pour bénéficier de plus d’exercices.

Petit BamBou, gratuit pour 8 séances de méditation, 4,99 euros par mois pour 60 séances, sur App Store et Google Play

LIRE AUSSI >> VIDEOS. Apprendre à méditer: 10 exercices de relaxation à faire chez soi

Maman Zen

Créée par Julie Lemaire, sophrologue spécialiste de la périnatalité et créatrice du blog Maman Zen, cette application propose aux jeunes mères d’endiguer la fatigue grâce à de courts exercices de méditation.

Comment ça marche?

Sept méditations guidées sont proposées. Aucune ne dépasse 20 minutes, le programme étant pensé pour les mamans débordées qui n’ont pas le temps de consacrer des heures à la relaxation. Les thématiques vont de l’endormissement en douceur au lâcher-prise, en passant par le développement de la confiance en soi.

Le plus: Vous pouvez créer vos propres routines de méditation.

Maman ZenPack Meditation, 19 euros

Pleine conscience

Avec plus de 500.000 utilisateurs, c’est l’une des applications santé les plus téléchargées, directement inspirée du programme de Jon Kabat-Zin, pionnier de la pleine conscience.

Comment ça marche?

Sept catégories de méditations sont proposées en fonction de l’humeur du moment. Les exercices guidés durent de de 3 à 30 minutes et consistent par exemple à « scanner » son corps pour s’ancrer dans l’instant présent, sans se laisser dépasser par ses émotions mais sans les rejeter non plus. Sont également disponibles des méditations silencieuses, des méditations personnalisées ainsi que des annonces de pleine conscience pour vous aider à être dans le moment présent.

Le plus: Une fonction de rappel vous signale qu’il est temps de méditer. On a aussi accès à un catalogue d’ouvrages sur la pleine conscience.

Pleine conscience, 1,99 euro, sur App Store et Google Play

Zenfie

Conçue par Jean Doridot, psychologue français et spécialiste du développement personnel, cette application s’adresse aussi bien aux adultes qu’aux plus jeunes, dès trois ans.

Comment ça marche?

Le module adulte remplit divers objectifs, tels que « booster son énergie », « chasser ses angoisses », « améliorer son bien-être au sein de l’entreprise ». Concrètement, il est composé de messages audio ou vidéo, délivrant des conseils et des exercices pratiques à réaliser depuis son domicile ou son bureau. Le module enfant propose quant à lui des contes métaphoriques d’une dizaine de minutes racontés par Jean Doridot, sur des sujets tels que la difficulté à s’endormir ou le pipi au lit.

Le plus: Clairement, la partie destinée aux enfants, qui fait toute l’originalité de cette application.

Zenfie, programme découverte gratuit, puis tarifs modulables en fonction des programmes choisis, sur App Store et Google Play

Imagine Clarity

Une application en anglais conçue par le moine bouddhiste Matthieu Ricard, scientifique, auteur, photographe et fondateur de l’organisation humanitaire Karuna-Shechen.

Comment ça marche?

Des exercices guidés de méditation par Matthieu Ricard lui-même, des « pensées positives » envoyées régulièrement et des textes plus longs sur la philosophie bouddhiste, voici en résumé ce que propose cette application au design très léché, véritable aller-simple vers l’Asie. La version en français devrait sortir à l’automne.

Le plus: l’expertise de Matthieu Ricard, personne légitime s’il en est sur le sujet.

Imagine Clarity, en anglais, gratuit, sur App Store et Google Play

RespiRelax

Une application gratuite de cohérence cardiaque créée par les Thermes d’Allevard et destinée à « tous ceux qui mènent une vie à 200 km/h ».

Comment ça marche?

Cette application mobile promet d’atteindre en quelques minutes un état de cohérence cardiaque, à savoir un stade physiologique dans lequel les systèmes -nerveux, cardio-vasculaire, hormonal et immunitaire- travaillent de manière harmonieuse. Les exercices permettent d’apprendre à contrôler inspirations et expirations en paramétrant des sessions minutées. On n’est plus vraiment dans de la méditation mais davantage dans de la relaxation.

Le plus: La gratuité et surtout les bienfaits notamment sur la tension et le rythme cardiaque de ces exercices très faciles.

Respirelax, gratuit, sur App Store

Headspace

Créée par Andy Puddicombe, ancien moine tibétain, qui a surfé très tôt sur la vague de la méditation, cette application est plébiscitée par Gwyneth Paltrow.

Comment ça marche?

Outre les guides de méditation assez classiques, l’application propose beaucoup de vidéos et animations bien conçues, qui servent de support aux exercices. L’idée est par exemple de se détendre et de visualiser pendant dix minutes ses pensées comme des voitures sur une autoroute, sans essayer de monter dans chacun de ces véhicules. Petit à petit, on peut augmenter la durée de méditation.

Le plus: L’interactivité, avec des fonctionnalités qui permettent par exemple de savoir combien de personnes méditent en même temps que vous ou de retrouver des amis utilisant l’application.

Headspace, en anglais, gratuit pour 10 minutes de méditation, payant au delà, sur App Store et Google Play

LIRE AUSSI >> Deepak Chopra: « Il faut démocratiser la pratique de la méditation »

Autohypnose

Cette application a été conçue par l’hypnologue et formatrice en hypnose thérapeutique canadienne Francine Boisvert. Elle se veut un outil pour profiter des bienfaits de l’hypnose, peu importe où l’on se trouve.

Comment ça marche?

L’idée est de se visualiser dans un tipi, assis par terre, les mains à plat sur les cuisses et le dos droit et de se laisser porter par les séances de méditation. Vous êtes invité à imaginer qu’une boule d’énergie circule autour de vous. Vous en admirez les couleurs. Le propos est assez métaphysique mais on sort apaisé de ces quelques minutes de pause.

Le plus: l’accent québécois de Francine Boisvert, véritable invitation au voyage!

Autohypnose, gratuite dans sa version d’essai, tarifs modulables ensuite, sur App Store

Pranayama

Pranayama est un terme sanskrit désignant la discipline du souffle dans le yoga. Prãna signifie « souffle, énergie » et â-yãma « maîtrise ». Le contrôle de la respiration est son aspect le plus important. Cette application vise à apprendre cette méthode pour canaliser son souffle.

Comment ça marche?

L’application propose des séances guidées avec sons apaisants et visuels animés amenant peu à peu l’élève vers des souffles plus profonds et plus lents. Il en résulte un sentiment de détente, une énergie accrue et une meilleure concentration.

Le plus: Les graphiques animés qui permettent de mieux visualiser l’effet de la respiration sur chaque partie du corps.

Pranayama, en français et en anglais, gratuit sur App Store et Google Play

 

Source: L’Express

Étiquettes : , ,

comment-eviter-que-les-enfants-aient-peur-du-terrorisme_5569003

 

Un homme a foncé dans la foule avec un camion ce 14 juillet à Nice. Comment les parents peuvent-ils répondre aux questions des enfants sur le terrorisme, sans transmettre leurs propres angoisses?

Ce 14 juillet au soir, un homme au volant d’un camion a foncé dans la foule sur la promenade des Anglais, à Nice, provoquant la mort d’au moins 84 personnes. Couvert par les médias, le sujet sensible du terrorisme nécessite d’être abordé pour contenir l’éventuelle inquiétude qu’il provoque et limiter son impact dans les foyers. Comment aborder la question en famille? Eléments de réponse.

Répondre à toutes les questions

« Le dialogue est la clé », assure Anne Bacus, psychologue clinicienne spécialiste de la famille. « Demandez à votre enfant ce qu’il ressent face à cette injustice. Invitez-le à partager avec vous ses émotions. » Il ne faut surtout pas faire du terrorisme un tabou à la maison (ou ailleurs). « L’enfant est pourvu d’une capacité de penser », rappelle Alix Foulard, psychologue, coach et praticien chercheur. « Mais c’est une personne qui a son propre niveau de maturité, en fonction de son âge et de son vécu. Il ne faut donc pas le brusquer, mais engager la discussion avec prudence, adapter son discours, sans le polluer avec des problèmes d’adultes ». Ne rentrez pas dans les détails complexes. « Cela ne sert à rien d’essayer de tout lui expliquer. Inutile de tenter de lui faire comprendre la différence entre musulman et islamiste, par exemple. Il faut rester clair, tout en se méfiant des raccourcis simplistes. »

Evitez cependant d’édulcorer la vérité. « Il ne faut pas faire vivre les enfants dans un monde truqué », explique Pierre Mannoni, psychologue et enseignant chercheur à la retraite. « Si vous leur racontez des mensonges, ils n’auront plus confiance en vous et iront chercher les informations auprès de sources pas forcément fiables. Ne fuyez aucune question », encourage le spécialiste.

Le choc des images

Difficile d’y échapper. Les images des fusillades sont diffusées en boucle. Et risquent de s’imprimer dans la tête de ceux qui pourraient se trouver exposés. « Vous n’allez évidemment pas allumer votre poste sur BFM TV et vous installer en famille sur le canapé! » lance Alix Foulard, qui conseille de garder les enfants à distance des chaînes d’information en continu ou du JT. Même avis pour sa consoeur Anne Bacus, qui préconise: « Tenez les enfants âgés de moins de 7 ou 10 ans éloignés de la télévision. Les images ont un impact plus fort que les mots sur le psychisme. Les parents doivent tenir leur rôle de pare-excitation, c’est-à-dire protéger leurs enfants d’images si fortes qu’elles deviennent traumatisantes. Cela leur évitera bien des cauchemars! »

Anne Bacus ajoute: « Les adolescents ont davantage conscience du bien et du mal, de la vie et de la mort. On ne peut donc pas faire comme si rien ne s’était passé. Ils vont de toute façon y être exposés. Dans ce cas, il faut en parler, pour mettre l’horreur à distance. » Il est -quasiment- impossible que les jeunes de 12 à 18 ans aient échappé aux vidéos ou images circulant sur les réseaux sociaux. « Ils sont nés avec des portables ou des manettes de jeux vidéo dans la main! », ironise Alix Foulard. « Sauf que là, ce n’est pas virtuel, mais bien réel. » Une fois encore, il ne faut pas en minimiser l’emprise, et ouvrir le débat. « Comme les adultes, les ados sont en capacité de supporter une certaine dose d’images choquantes », déclare Pierre Mannoni.

Continuer à vivre normalement

La peur du terrorisme est en chacun de nous. Les parents doivent au maximum essayer de ne pas transmettre leurs propres angoisses. « Cela ne sert à rien de lui dire de rester vigilant. Il est impossible de prédire ce genre d’évènement », reconnaît Anne Bacus. La police et l’armée sont là pour les protéger. « A l’inverse, ne lui dites pas qu’il ne craint rien. On ne sait jamais ce qu’il peut arriver. Il faut continuer à vivre normalement. Rappelons que le risque est bien plus grand qu’il se fasse renverser par une voiture en allant à pieds à l’école, plutôt qu’il se retrouve dans un attentat! Essayez de vous maîtriser et derester rationnel. Contenez vos propres émotions (peur, colère, tristesse…) pour ne pas les diffuser au sein de votre famille. »

« Expliquez-lui que ce qui fait notre force, c’est justement de ne pas obéir à la peur. Le courage n’est pas du côté des Kalachnikovs, mais de ceux qui refusent la violence. Discutez de la solidarité qui s’est mise en place, de la mobilisation et des hommages à travers le monde entier. Proposez aux plus grands de vous rendre aux marches de soutien. »

Et après?

Les parents se doivent de rester vigilants. « Soyez en alerte dans les jours qui suivent votre discussion », prévient Anne Bacus. « Le sujet est forcément abordé à l’école, que ce soit en classe par les enseignants, ou dans la cour de récréation avec ses camarades. Demandez-lui comment ça se passe. Écoutez ce qui se dit à la sortie de son établissement scolaire, rectifiez si besoin. Restez attentif à un éventuel changement de comportement, comme des troubles du sommeil, une perte d’appétit ou la peur de rester tout seul, qui pourraient traduire un état d’anxiété. »

« Faites aussi attention à la porosité de vos opinions politiques », met en garde Anne Bacus. « Evitez de les politiser, cela arrivera bien assez vite! », avertit Pierre Mannoni. « Expliquez-lui que ses copains d’origine arabe ne sont pas des ennemis potentiels, ne représentent pas une menace et n’en demeurent pas moins fréquentables. On peut vite tomber dans le racisme. » Evitez le piège.

 

Source: L’Express

Dépayser

depayser

 

Etre dépaysé : c’est changer de pays,  varier son mode de vie, ses habitudes. Tout le monde peut comprendre cette sensation d’être dérouté, déphasé, déraciné, désorienté voire déconcerté mais le verbe « dépayser » est riche de sens par rapport à ses synonymes et ses traductions.

 

Le dépaysement est le contraire de la routine, du familier.

 

C’est un résultat positif lorsque l’on part en vacances, que l’on atterrit dans un monde très différent. On se dit dépaysé devant une mer turquoise lorsque l’on est un citadin alors qu’un Hawaïen sera lui plus dépaysé en étant à Paris.

 

« On cherche à se dépayser en lisant, et les ouvriers sont aussi curieux des princes que les princes des ouvriers. »

Marcel Proust, Le Temps retrouvé, 1927.

Source: Tv5 Monde

wordpress hit counter
Follow C'est super! on WordPress.com

Facebook

Instagram

😢🇫🇷😢 #nice #france #prayfornice 😢🇧🇪 #bruxelles #belgique Ce n'est pas un film! 😍🇫🇷 #france #lyon #cliche La maison du croque-monsieur à Paris! 📍 Um dos lugares mais especiais do mundo! 💙🇫🇷
Follow C'est super! on WordPress.com
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 686 autres abonnés